octobre 3, 2017

Assurances-vie

Les assurances-vie

Les assurances-vie sont un très bon moyen pour les consommateurs afin d’épargner. Elles commencent à attirer de plus en plus de clients, notamment par les taux d’intérêts qu’elles proposent.

En effet avec la baisse de certains autres comptes épargne, elles bénéficient d’un bon retour.
Il faut aussi savoir que l’assurance-vie à trois fonctions principales.

Les assurances vie permettent:

  • D’épargner très classiquement.
  • D’être prévoyant en vue d’une retraite.
  • De servir de substitue à la succession traditionnelle.

Nous allons donc voir en détail le fonctionnement précis de ce nouveau moyen d’épargne.

 

L’assurance-vie fonctionne sur un système très simple, on place son argent sur des fonds, qu’ils soient en euros ou non.

Les deux fonds en euros les plus réputés, et que toutes les banques en ligne proposent sont Eurosima et Netissima. Ils ont des taux très rémunérateurs, allant jusqu’à 3,50%.
Il n’y a aucun risque puisque ce sont des fonds très sécurisés.

L’assurance-vie à donc trois fonction bien distinctes, mais toujours dans le but de faire fructifier au maximum ces économies.

L’assurance-vie pour épargner :

En terme d’épargne, tout le monde pense immédiatement aux nombreux livrets que les banques proposent. Mais c’est une très bonne alternative car elle est beaucoup plus rentable, et très intéressantes, surtout pour les épargnes à longue durée. De plus, il peut en exister plusieurs par personne, et cela sans plafond, ce qui permet une grande liberté de gestion de son patrimoine.
Enfin, l’argent mis de côté permet une forte disponibilité, car les fonds ne sont pas bloqués, ils peuvent être ajouté ou ratiré à tout moment. Mais bien sur, plus la durée est longue, plus la rentabilité sera importante.

L’assurance-vie pour la retraite :

Lors d’un départ à la retraite, la perte de revenu peut être conséquente pour un certains nombres de foyers.

Afin de palier à ce manque, il y a la possibilité de souscrire à une assurance-vie, qui permet d’épargner à son rythme et surtout, sur la durée.
Ce type d’assurance-vie peut être alimenté à tout moment, dans le cadre d’un versement totalement libre, mais ils doit être de minimum 1.000€.

Dans le cas des versements libre programmés, il faut faire des versements soit tous les mois, soit tous les trimestres, soit tous les semestres ou encore tous les ans.

Pour récupérer le fonds, à la fin du contrat, il y a plusieurs choix en possession du client.

Il peut soit reprendre tout ou en partie. Mais aussi avoir la possibilité de choisir la rente viagère, qui assure des revenus mensuels, et ce jusqu’au décès du souscripteur.

L’assurance-vie en cas de décès:

Elle peut en effet aussi servir en substitue de la succession classique. Cela permet en effet de mettre de l’argent de côté, afin de faire bénéficier d’une rente à un bénéficiaire.
Pour cela, le souscripteur doit donc faire des versements libres sur cette épargne et lors de son décès, la totalité sera remise en possession du bénéficiaire.

Ce système est bien plus intéressant que la succession classique, car il permet d’avoir un libre choix sur le bénéficaire, de ne pas perdre d’argent en frais associés, ou encore de bénéficier de taux plus importants de rentabilité.

 

Les assurances-vie sont donc des moyens d’épargne très rentables, qui permettent d »économiser en toute sécurité, et sur du long terme, afin de s’assurer un avenir meilleur.